A l’instar de la zone B2, la zone C est considérée comme la moins tendue sur le marché locatif. C’est pourquoi elle sera supprimée du dispositif Pinel à la fin de cette année.

La zone C Pinel

Après bien des révisions, le projet de loi finances 2018 a finalement opté pour la suppression de la zone C du dispositif de défiscalisation Pinel. Cette décision fait suite au besoin urgent d’augmenter l’offre locative dans les zones où elle est nettement inférieure à la demande. La loi Pinel a donc été recentrée sur les zones A bis, A et B1 dès le 1er janvier 2018. Toutefois, la zone C reste éligible selon certaines conditions :

  • la ville où a été fait l’investissement doit avoir obtenu une dérogation préfectorale
  • le permis de construire doit avoir été déposé avant le 1er janvier 2018
  • l’investisseur doit signer l’acte définitif de vente au plus tard le 31 décembre 2018

La zone C regroupe de petites communes, de 5 000 à moins de 50 000 habitants, en dehors de celles situées dans les autres zones Pinel. Il s’agit notamment de communes situés dans des départements comme le Tarn, le Cantal, la Creuse ou encore la Corrèze. Investir en zone C n’est pas une décision à prendre à la légère. En effet, c’est une zone où la demande locative est supérieure à l’offre et où la vacance locative est plus élevée qu’ailleurs. Même si les prix de l’immobilier sont bas, il est nécessaire de bien analyser le marché et de choisir un emplacement attractif, c’est-à-dire proche des commodités et des infrastructures. Et cela afin de maximiser la rentabilité de son investissement locatif.

Les plafonds de la zone C

Afin de déterminer les zones où la demande locative est plus ou moins importante, le dispositif Pinel a découpé le territoire en 5 zones allant de la plus tendue à la moins tendue : A bis, A, B1, B2 et C. Il a de ce fait déterminé des plafonds de ressources et de loyer pour chacune d’elle. Pour la zone C, le plafond de loyer est identique à celui de la zone B1 : 8,75€/m². Quant aux ressources, également identiques que pour la zone B1, elles ne doivent pas dépasser les montants indiqués ci-après :

LA COMPOSITION DU FOYER ZONE B2
Personne seule 27 234€
Couple 36 368€
Personne seule ou couple ayant une personne à charge 43 737€
Personne seule ou couple ayant deux personnes à charge 52 800€
Personne seule ou couple ayant trois personnes à charge 62 113€
Personne seule ou couple ayant quatre personnes à charge 70 000€
Majoration par personne à charge supplémentaire à partir de la cinquième +7 808€

En savoir plus sur les autres zones Pinel :