vendre-prix-marche-agences-immobilier-revente

Vente immobilière : peut-on vendre moins cher que le prix annoncé par une agence ?

Publié le dans Uncategorized.

Décider de vendre un bien immobilier avec l’aide d’une agence n’exclut généralement pas la possibilité de vendre seul. Attention toutefois au mandat qui encadre cette relation commerciale et qui a valeur de contrat. Ce document peut en effet limiter la prise d’initiative du vendeur et notamment le prix qui peut être fixé. Mandat simple, semi-exclusif ou exclusif, faisons le point.

Comment fixer le juste prix d’un bien immobilier ?

Vendre rapidement sans effrayer les futurs acheteurs ni brader son logement. Tel est le but de tous vendeurs qui décident de se séparer d’un ou plusieurs biens immobiliers. Quel qu’en soit le motif – déménagement, revente pour un nouveau projet ou encore pour des raisons financières – il est dans un premier temps primordial de fixer le prix de vente du logement, en fonction du marché. Si le prix final auquel le bien se vend est supérieur au prix d’achat initial, alors le vendeur réalise une plus-value. Une notion au cœur de nombreux débats actuellement, et qui ne concerne pas les résidences principales, exonérées. Dans tous les cas, les vendeurs peuvent s’appuyer sur des données Internet qui renseignent par exemple sur le prix au m² en fonction des villes et même des quartiers. Ces indications peuvent être affinées en comparant le prix des biens précédemment vendus dans une même zone géographique. Le vendeur doit bien évidemment prendre en compte l’adresse mais également la surface, l’environnement, l’état du logement et les prestations. Les petits plus qui permettent de se démarquer de la concurrence ne doivent pas être négligés. Un garage, une place de parking, un jardin ou une piscine par exemple. Enfin, le propriétaire peut prendre conseils sur un agent immobilier qui réalise généralement des estimations gratuites.

Attention aux termes du contrat de vente

conclure-revente-plus-cher-que-prix-agence-marché Il peut être intéressant, lorsque l’on vend un logement, de faire appel à une ou plusieurs agences. Les agences immobilières, en plus de leur expérience, disposent également d’un réseau qui permet bien souvent d’accélérer la vente. Dans ce cas, un mandat est conclu entre le vendeur et l’agence :
  • Mandat simple : la vente du bien peut être confiée à plusieurs agents immobiliers et le vendeur peut par ailleurs choisir de vendre le bien par ses propres moyens, et de diffuser lui aussi des annonces.
  • Mandat semi-exclusif : dans ce cas, une seule agence peut vendre le bien mais le propriétaire peut encore agir de son côté, en vendant de particulier à particulier.
  • Mandat exclusif : signé pour une durée moyenne de 3 mois, le mandat exclusif garantit la pleine exclusivité à une agence. Elle seule est alors autorisée à vendre le bien.
Dans tous les cas, le vendeur doit veiller aux termes figurant dans le mandat de vente. Certaines clauses peuvent en effet limiter le champ d’action du propriétaire et lui interdire, par exemple, de vendre de son côté un bien moins cher que le prix fixé par une agence. Il est également à noter qu’un bien visité par l’intermédiaire d’une agence, donnant lieu à la signature d’un bon de visite, interdit ensuite formellement au vendeur de vendre le bien de son côté, quel qu’en soit le prix.