10 villes où il fait bon investir

Immobilier locatif : 10 villes où il fait bon investir

Publié le dans Immobilier neuf, Loi Pinel.

Alors que les taux bas favorisent l’accession à la propriété, certains acquéreurs profitent également de cette période faste en matière de crédit, pour investir dans l’immobilier locatif. Si acheter un bien neuf ou ancien est à peu près toujours une bonne idée quand il s’agit de se constituer un patrimoine ou percevoir un complément de revenu, certaines villes offrent un rendement particulièrement intéressant.

Nantes, Rennes, Angers, Tours, Poitiers : le Nord-ouest au beau fixe

Dans le top 10 des villes où investir dans l’immobilier locatif, cinq agglomérations se situent dans le quart Nord-ouest du pays.

À Nantes, seconde ville du classement, les investisseurs peuvent profiter de prix raisonnables malgré la hausse de +6,3 % en un an. Avec un mètre carré à 3 475 €, la « capitale verte » demeure plus accessible que d’autres métropoles comme Lyon où le mètre carré avoisine 4 817 €. Le dynamisme de Nantes et sa proximité avec les plages de l’Atlantique, de la côté Bretonne ainsi que de la région parisienne, rend l’hyper-centre nantais encore plus attractif, tout comme le quartier étudiant du Hauts-Pavés – Saint-Félix.

À Rennes, ce sont les étudiants qui dynamisent le marché de l’immobilier locatif puisqu’ils représentent un habitant sur trois. Les investisseurs apprécieront le prix du mètre carré, 3 490 €, qui permet encore d’investir dans le centre-ville. Toutefois, il ne faut pas perdre de vue la forte hausse des prix de +9,5 % en un an, qui contribuent à renforcer la tension immobilière.

Depuis cet été, Angers et Poitiers, désormais classées en zone B1, sont de nouveau éligibles au dispositif Pinel. Une bonne nouvelle pour ces villes de province qui se sont rapprochées de Paris grâce à la LGV. L’immobilier y est particulièrement accessible avec des prix respectifs à 2 288 € et 2 060 € le m², et les petites surfaces sont les plus prisées du fait d’une forte présence étudiante. À Tours aussi, la proximité de Paris et les prix à 2 422 € le m² en moyenne attirent les investisseurs à la recherche de studios ou de T2.

Nantes ville où il fait bon investir

Au Sud, Toulouse et Montpellier rayonnent.

Lorsqu’il s’agit d’investir dans l’immobilier locatif, la ville rose apparaît en tête des zones géographiques les plus intéressantes. Il faut dire qu’avec « seulement » 3 382 € le m² pour 500 000 habitants dont 20 % d’étudiants et autant de grandes entreprises, la quatrième ville française en nombre d’habitants attire chaque année de plus en plus de nouveaux résidents. Le centre-ville et le quartier de la Croix de Pierre ont leur faveur. La ville offre par ailleurs une rentabilité intéressante grâce à un loyer moyen de 562 euros.

Plus à l’est, Montpellier se place en septième position avec 3 089 € le m². Son dynamisme et sa situation géographique attirent de nombreux étudiants qui cherchent chaque année à se loger, une aubaine pour les investisseurs locatifs.

Ces autres villes françaises où l’investissement locatif est intéressant.

Troisième des villes où il fait bon investir, Lille affiche un mètre carré à 3 224 € en moyenne. Mais ses atouts sont ailleurs. Proche de Paris grâce au TGV, la Capitale des Flandres séduit les étudiants qui profitent d’une offre scolaire parmi les plus variées de France, ainsi que les professionnels qui peuvent rejoindre rapidement d’autres capitales européennes.

À l’est, Strasbourg attire chaque année de nombreux étudiants et une forte demande locative ce qui ne semble pas impacter les prix de l’immobilier. Ils culminent à 3 030 € le m² en moyenne avec une évolution limitée à +3,1 % sur douze mois.