pinel-logement-neuf

Immobilier locatif : faut-il préférer le neuf à l’ancien ?

Publié le dans Immobilier neuf.

Acheter un bien immobilier pour y vivre est une chose, acheter pour louer et percevoir des revenus complémentaires en est une autre. S’il est toujours recommandé d’acheter un bien dans lequel on se verrait vivre, cela même s’il ne s’agit que d’un investissement, il faut aussi prendre en compte des paramètres plus génériques au moment de l’acquisition : situation géographique, transports, confort, prestations, sécurité, respect des normes en vigueur, mais aussi travaux éventuels et fiscalité.

Achat immobilier : avantages et inconvénients du neuf

Authenticité, cachet et histoire de la pierre mises à part, choisir entre l’immobilier neuf et l’ancien pose véritablement question. D’un côté, un logement en construction est souvent acquis à partir de plans, digitaux ou en version papier. Si les moyens modernes permettent de se projeter assez fidèlement dans les lieux, il n’est toutefois pas possible de visiter avant d’acheter. Par ailleurs, les programmes immobiliers requièrent de la place. Pour cette raison, on trouve généralement les logements neufs à quelques kilomètres des centres-villes voire même en périphérie. Il s’agit donc dans de nombreux cas de parier sur la mutation des quartiers dans les années futures. Enfin, rappelons que l’immobilier neuf est souvent 15 à 20 % plus cher que l’ancien. Il est donc important de se renseigner sur la réputation d’un promoteur et la qualité de son programme avant de se lancer. En contrepartie, les logements neufs offrent généralement la garantie d’une absence de travaux, au moins durant les premières années qui suivent l’achat. Si le travail est bien fait, le logement respecte les dernières normes en vigueur en matière d’accessibilité, d’insonorisation, d’isolation et de sécurité. En cas de problèmes, les acquéreurs peuvent toutefois compter sur la garantie décennale, qui comme son nom l’indique s’applique durant les 10 années qui suivent l’achèvement de la construction. Enfin, les logements neufs sont généralement équipés de places de parking, un bonus appréciable en ville. Il est également possible de demander l’installation de bornes de recharge pour voitures électriques moyennant une enveloppe supplémentaire.

Immobilier neuf : l’exemple toulousain

logement-neuf-pinel En 2017, la ville rose ainsi que les communes alentour enregistraient un nombre de ventes record de logements neufs. + 6 % par rapport à l’année précédente. Rien qu’à Toulouse, les ventes ont d’ailleurs bondi de près de 11 % en un an. Il faut dire que la ville bénéficie d’une conjoncture économique plutôt favorable, de nombreux emplois étant proposés dans les domaines de la recherche, du spatial et de l’agroalimentaire en particulier. Les professionnels du secteur saluent également la politique gouvernementale favorable aux investissements dans le neuf. Le dispositif Pinel et le PTZ en premier lieu. Des aides qui dynamisent le marché et encouragent les investissements puisque près de 2 acquéreurs sur 3 sont des investisseurs. Malgré cet engouement pour la ville qui attire chaque année plusieurs milliers de nouveaux habitants, le prix de l’immobilier n’a pas bondi comme c’est le cas à Bordeaux par exemple. Les prix moyens constatés sont toujours de l’ordre de 3545 €/m². Plus à l’Est, Montpellier ne parvient pas à faire aussi bien. Les prix plus élevés et une attractivité moindre rendent les objectifs plus difficiles à atteindre.