Investir dans un studio

Combien coûte un studio lors d’un investissement locatif ?

Publié le dans Immobilier neuf, Loi Pinel.

Investir dans l’immobilier est un choix permettant aux acquéreurs de se constituer un patrimoine, de préparer sa retraite ou une transmission ou encore de se créer un revenu complémentaire. En janvier 2017, près de 58% des Français avaient d’ailleurs fait le choix d’investir dans leur résidence principale, mais d’autres optent, souvent en complément, pour l’investissement en vue de louer. Alors, combien ça coûte ?

Studio, T2, les investisseurs privilégient les petites surfaces

Un sondage IFOP réalisé en juin 2017, révèle que pour 29% des Français, l’investissement locatif est avant tout motivé par le souhait d’obtenir un revenu complémentaire. Viennent ensuite la préoccupation de la retraite, celle de la transmission aux héritiers puis l’épargne. 27% des interrogés pensent qu’un salaire compris entre 1 501 € et 2 000 € est nécessaire pour pouvoir réaliser cet investissement. En outre, s’ils étaient en mesure d’investir une somme d’argent, 70% des Français se tourneraient vers l’immobilier locatif.

Dans ce contexte, nombreux sont les ménages à sauter le pas et à acquérir un logement en vue de le louer. L’INSEE avance le nombre de 7,6% des ménages. 92% d’entre eux optent pour un appartement plutôt qu’une maison, d’une surface moyenne de 45 m². 58% des appartements achetés pour être loués sont des T1 ou des studios, soit près de 6 investissements sur 10.

L’acheteur type est âgé de 45 ans, vit en couple et dispose au sein de son foyer d’un revenu annuel global de 70 300 euros.

Studio : petite surface mais loyer élevé

L'investissement locatif avec un studio

Cela pourrait sembler contradictoire mais proportionnellement, plus la surface d’un bien est petite, plus son loyer est élevé. Ainsi, à Paris et dans l’agglomération parisienne, le loyer d’un studio est d’environ 25 € /m² quand il est de 17€ / m² pour un T2.

Plus de rotations dans les allers et venues des locataires, demande plus importante, voici ce qui explique l’écart de prix entre les studios et les surfaces plus importantes. Cela se vérifie surtout dans les grandes villes, celles considérées comme des zones tendues par le dispositif Pinel.

Ville Nombre d’habitants Classement du nombre d’habitants Prix du m² (en €) Zone selon la loi Pinel
Paris 2 125 851 1 8 953 A bis
Bordeaux 215 374 9 4 243 B1
Nice 343 123 5 4 076 A
Lyon 445 274 3 3 853 A
Nantes 270 343 6 2 835 B1
Toulouse 390 301 4 2 782 B1
Montpellier 225 511 8 2 672 A
Strasbourg 263 941 7 2 666 B1
Rennes 206 194 10 2 625 B1
Lille 184 647 13 2 594 A
Marseille 797 491 2 2 404 A
Toulon 160 712 15 2 341 A

Pour rappel, voici le barème des loyers Pinel :

  • Zone A bis : 16,83€ /m²
  • Zone A : 12,50€ /m²
  • Zone B1 : 10,07€ /m²