Avec plus de 3 millions d’habitants (chiffres INSEE), la Bretagne est la dixième région la plus peuplée de France. Région dynamique et attractive, la Bretagne dispose d’une offre importante dans l’immobilier neuf. La bonne santé du marché immobilier dans la région instaure notamment un climat favorable pour réaliser un investissement locatif en loi Pinel en Bretagne.

L’immobilier neuf en Bretagne

Depuis que Rennes est passé en tête du classement Explorimmo des villes où investir dans l’immobilier en 2017, la Bretagne affirme clairement son attractivité en matière d’investissement immobilier. Région attractive située au nord-ouest de la France, la Bretagne profite d’un développement économique important et d’un marché immobilier en excellente santé.

Les chiffres-clés de la FPI

Selon les chiffres transmis par l’Observatoire de l’immobilier de la Fédération des Promoteurs Immobiliers (FPI) pour l’année 2019, le bilan breton est mitigé :

  • Au 3ème trimestre 2019, les mises en ventes sur la Région Bretagne (414 lancements commerciaux) sont en recul de ‐54% par rapport au 3ème trimestre 2018.
  • L’offre commerciale constituée de 3 912 logements neufs disponibles fin septembre 2019 est en retrait de ‐21% sur la région par rapport au 3ème trimestre 2018.
  • Le prix de vente moyen sur la Bretagne (3 724 €/m² habitable, hors parking) est en hausse de +11% par rapport à celui du 3ème trimestre 2018.

Malgré une tendance à la hausse du prix de l’immobilier neuf, qui est directement liée à l’attractivité de la région, la Bretagne demeure une excellente région pour investir en loi Pinel. Notons que si la hausse du prix de l’immobilier se maintient sur les années à venir, les investisseurs pourront alors profiter d’une plus-value lors de la revente de leur logement.

La loi Pinel en Bretagne

En matière d’investissement locatif Pinel, la Bretagne est composée de communes situées en zone B1, B2 et C. En fonction de la zone dans laquelle se trouve le bien immobilier que vous souhaitez acquérir, la loi définit des plafonds de ressources pour le locataire et un plafond de loyer. Retrouvez ci-dessous des exemples de villes situés dans ces zones et spécificités de chacune d’elles.

La zone B1

La zone B1 constitue la zone la plus intéressante pour investir en loi Pinel en Bretagne. On y retrouve notamment la ville de Rennes et son agglomération ainsi que Saint-Malo. Chef-lieu de la région, Rennes présente en effet de nombreux atouts pour investir en loi Pinel. Elle a d’ailleurs été considérée comme la première ville où investir dans l’immobilier neuf en 2017.

En zone B1, les plafonds de ressources sont fixés à 30 260€ pour une seule personne et à 77 778€ pour une personne seule ou en couple avec quatre personnes à charge. Le plafond de loyer quant à lui est plafonné à 10,44€.

La zone B2

Une grande partie des communes bretonnes sont situées en zone B2. On y retrouve notamment la ville de Brest, Vannes, Lorient, Quimper ou encore Lannion. La zone B2  est supprimée depuis le 31 décembre 2018.

Située dans les Côtes-d’Armor en Bretagne, la ville de Lannion compte près de 20 000 habitants. L’histoire de la commune remonte probablement à la préhistoire étant donné les nombreux mégalithes et les outils préhistoriques que l’on y retrouve. C’est au début des années 60 que Lannion connaît une forte croissance démographique, due à l’implantation du Centre National d’Etude des Télécommunications (CNET), devenu aujourd’hui Orange Labs. L’augmentation de la population impose à la commune bretonne de faire construire des logements neufs pour pouvoir loger tous les habitants. Ainsi, profitant d’un cadre de vie paisible, il peut être fort intéressant d’investir en loi Pinel à Lannion.

En zone B2, le montant du loyer au mètre carré ne peut excéder 9,07 €. Quant au plafonds de ressources, il faut tenir compte de la composition du foyer du locataire : 28 049€ pour une personne seule et 72 093€ pour une personne seule ou un couple avec quatre personnes à charge. Au-delà, pour chaque personne à charge supplémentaire, il faudra compter une majoration de 8 041€.

La zone C

Dernière zone du zonage A/B/C du gouvernement, la zone C représente la majeure partie du territoire français. Suite à  l’annonce du gouvernement du 20 janvier 2017, la zone C n’est plus éligible au dispositif Pinel depuis le 1er janvier 2018. De nombreuses communes sont touchées par cette décision du gouvernement, notamment Brignogan-Plages, petite commune de 740 habitants située dans le Finistère à 40 km au nord de Brest.

En savoir plus sur l’investissement Pinel dans les autres régions :