Connue pour son Vieux-Port et ses belles calanques, la plus ancienne ville de France dispose d’un patrimoine culturel authentique, qui lui a valu le titre de capitale européenne de la culture en 2013. La ville est appréciée pour son climat méditerranéen, son multiculturalisme et son dynamisme. En effet, la cité phocéenne présente de nombreux avantages pour y réaliser un investissement locatif, notamment en loi Pinel.

À propos de Marseille

  • Région : Provence-Alpes-Côte d’Azur (PACA)
  • Superficie : 240 km²
  • Population municipale : 850 836 habitants
  • Prix moyen par m² d’un appartement : 2 583€
  • 2ème ville la plus peuplée de France
  • 1er port de France
  • Département : Bouches-du-Rhône (13)
  • Densité : 3 581 habitants/km²
  • Population de l’aire urbaine : 1 756 296 habitants
  • Loyer moyen par m² d’un appartement : 12€
  • 3ème région économique française
  • 5ème port de la Méditerranée

Pourquoi investir dans l’immobilier locatif à Marseille

La loi Pinel permet de bénéficier d’une réduction d’impôt en investissant dans l’immobilier locatif neuf. Marseille et son agglomération offrent de belles opportunités pour profiter du dispositif. Avec une offre commerciale de 6 531 logements neufs livrés en 2017. Un chiffre en hausse de 15 % par rapport à 2016. La métropole marseillaise a ajouté à ces nouveaux logements un programme de réhabilitation des immeubles vétustes du centre-ville. Classée en zone A depuis le 1er octobre 2014, Marseille constitue l’une des villes éligibles au dispositif.

Les conditions de la loi Pinel à Marseille

L’acquéreur d’un bien neuf éligible au dispositif Pinel doit s’assurer de respecter certains critères pour pouvoir bénéficier de l’avantage fiscal proposé par le dispositif :

  • Le bien doit être acquis neuf, en VEFA ou rénové.
  • Le logement doit respecter les normes de performance énergétique : BBC 2005, RT 2012 ou RE 2020.
  • Il doit être loué nu, à titre de résidence principale, tout en se situant dans une zone éligible.
  • Le propriétaire doit mettre son bien en location dans les 12 mois qui suivent la livraison ou la date d’acquisition.
  • Il doit respecter les plafonds en vigueur.